Cycle de Conférences Participatives 2016-2017 | « L’Humanité en Mouvement »

6 05 2016

Groupes de paroles autour d’une collation avec des chercheurs de tous horizons accompagnés par Françoise Jasmin, artiste et psychologue.

« La danse joue un rôle capital dans les relations humaines, elle est une école du comportement social, de l’harmonie du groupe. La danse est l’école de la générosité et de l’amour, du sens de la communauté et de l’unité humaine. » Rudolf Von Laban

Photos des conférences accessibles ici: https://flic.kr/s/aHskJAynkB

°

Objectif général:

Un moment de réflexion, d’écoute, d’échange et d’enrichissement culturel et scientifique avec des chercheurs de tous horizons qui, par une vulgarisation du discours, se veut accessible à toutes et tous. Les sujets de vie évoqués dans un espace neutre et ouvert offriront des pistes de réflexions et d’approches quant à la propre nature de l’être humain dans son environnement relationnel et naturel. Être proche de notre humanité nous donne accès au « bon sens commun ».

“La recherche artistique, en particulier celle autour du mouvement corporel, du geste comme les recherches scientifiques, sociales et humaines nous amène à nous interroger sur notre relation au monde. La question de la perception de soi et des autres, d’une vraie implication / acte sincère et transmission est indispensable. Ce lieu de recherche, ces questionnement amènent nécessairement à ouvrir un échange afin d’approcher, voire de repenser nos mentalités. La question de la recherche artistique n’est -elle pas celle de la recherche de nos talents enfouis, du sens de notre existence ? Le talent ne va donc t-il-pas de pair avec une quête humaniste? Qu’en est il du geste vers l’autre aujourd’hui dans ce monde en perpétuelle transformation? ” Françoise Jasmin,  6 novembre 2015

°

Public :

Toute personne intéressée par la démarche et le thème proposé.

°

Jours et horaire :

Les samedis de 13h à 15h:

8 octobre 2016 | 5 novembre 2016 | 4 décembre 2016 | 21  janvier 2017 25 février 2017 | 18  mars 2017 | 22 avril 2017

°

Intervenants:

  • Un invité: chercheur de toutes disciplines: médecin, astrophysicien, infirmier, chef d’entreprise, innovateur, art plasticien, musicien, mathématicien, journaliste, historien, etc..
  • Modératrice/ intervenante danse Butô Françoise Jasmin, psychologue, artiste et fondatrice de l’Ecole de danse Butô Human Dance

Si une personne souhaite intervenir, elle peut rentrer en contact avec Human Dance : contact@humandance.com | 06 61 14 46 18

°

Démarche :

L’intervenant invité amorce l’échange en exposant sa vision sur un thème prédéfini. La communication avec le public est ensuite privilégiée. Françoise Jasmin alimente et modère le sujet sous l’angle de l’état d’esprit véhiculé dans la danse Butô.

Notre intérêt est autant de comprendre la discipline de l’intervenant que l’origine de son attachement personnel pour cette discipline dans l’idée que chacun fait de sa fonction, ce qu’il est.

°

Le thème :

Le public peut être amené à proposer les sujets des conférences à venir (au moins 2 mois à l’avance pour faciliter l’organisation).

Les sujets concernent toutes les générations, toutes les disciplines et ont une portée universelle, aculturelle et atemporelle.

°

Lieu :

Chemin Du Montparnasse

Ecole de danse Butô Human Dance / Agitakt 21 av du Maine 75015 Paris

Métro: sortie Montparnasse Bienvenüe

°

Tarifs:

  • Tarif plein : 8 €
  • Tarif réduit (adhérents à Human Dance): 5 €

°

Inscription :

contact@humandance.com



°

CONFÉRENCES A VENIR

°



Le 22 avril 2017 de 13h à 15h

Conférence dansée: les bienfaits de la danse Butô

°
« On peut consolider la falaise d’où l’on va sauter, mais pas le vide dans lequel on s’élance » Victor Hugo
Cette phrase illustre le fil conducteur de la pédagogie Human Dance que Françoise Jasmin développera lors de cette rencontre. Des participants aux stages et des membres de la Compagnie étayeront ce sujet.

 



°

CONFÉRENCES PASSÉES

°



Le 8 octobre 2016

Et si on ré-inventait l’école ?

La plupart des écoles en France date de la fin du 19ème Siècle (Jules Ferry). Des milliers d’écoles ont été construites à la hâte en s’appuyant sur le modèle d’architecture publique disponible à l’époque, celui de la caserne et du pénitencier. Quel impact sur le développement humain et celui de notre société d’être dressé à marcher deux par deux en rang serré et rester assis la plus grande partie de notre journée ?

Cette injonction ne nous pousse t-elle pas à délaisser nos intentions initiales et nos mouvements authentiques (cf Butô) ?

Lors de cette conférence Daniel Jasmin vous présentera différentes alternatives existantes à travers le monde et vous présentera les différents projets sur lesquels il travaille pour réinventer l’école.

A propos :

Daniel Jasmin est co-fondateur de la Start-up eduPad qui a déjà sauvé de l’ennui plus de 6 Millions d’enfants dans le monde en leur proposant des programmes scolaires sous forme de jeux. Afin d’aider leurs parents, il a également créé Entreprise Game Center qui propose des jeux de formation en entreprise.

Il accompagne également de grandes organisations dans leur transformation au travers de plus d’une centaine de services qu’il a aidé à développer, notamment autour de l’éducation.

——————————

C o m p t e    r e n d u :

Lors de cette conférence, ont été abordés plusieurs thèmes, notamment la liberté du mouvement mais aussi l’ouverture de l’accompagnement des enfants vers de nouveaux horizons.

Comme pour le Butô nous avons pu réaliser que notre façon naturelle d’apprendre est dans le fait de prendre en compte notre environnement, l’autre et d’essayer…. et de se tromper….se relever….se tromper….se relever.. .

Ce qui n’est pas le modèle éducatif actuel…

« Je n’enseignerai pas aux enfants à imiter les mouvements, mais à créer les leurs.Je ne les forcerai pas à étudier certains mouvements définis, je les aiderai à développer ceux qui leur sont naturels. Quiconque observe les mouvements spontanés d’un petit enfant qui n’a encore reçu aucune éducation, ne peut nier la beauté de ses mouvements. Ils sont beaux car ils lui sont naturels. Les mouvements du corps humain peuvent être beaux à chaque étape du développement pour autant qu’ils correspondent à cette étape et au degré de maturité atteint par le corps. Il y aura toujours des mouvements qui exprimeront parfaitement cette individualité-là. » Isadora Duncan



Le 5 novembre 2016

Danse Solo

Human Dance invite le Docteur Chantal BRICHET-NIVOIT afin d’échanger sur le thème de la DANSE où l’on s’exprime seul, librement, pour s’épanouir de son mieux. « Avant d’aller à la rencontre de l’Autre, dans toute la force de son âme: il est mieux, en effet, avant cela, d’être certain d’être BIEN équilibré, harmonieux, dans le ton JUSTE. Pour s’ajuster ensuite à l’Autre, dans un accord le plus parfait possible. »

Voici en pièce jointe le texte « Danse Solo » écrit par Chantal BRICHET-NIVOIT: cliquez-ici

——————————

R e m e r c i e m e n t :

Le Docteur Brichet Nivois a su avec humour, humilité et subtilité nous transmettre la nécessité d’être en mouvement et en particulier d’avoir un mouvement vers autrui pour être en bonne santé et heureux. Pour être pleinement…

Nous ne saurions plus simplement résumer la richesse des propos du Docteur Brichet Nivois que nous remercions infiniment.



Le 3 décembre 2016

Relation entre le Butô et la Musique

Trois musiciens interviendront lors de cette conférence: Raphaëlle Jasmin, Charlotte Cegarra et Benjamin Vandenbroucke.

« Je ressens l’accompagnement du Butô comme l’accompagnement de personnes se révélant, par la mise en mouvements de leur être à travers un thème. C’est comme accompagner, le temps d’une danse, une personne dans un moment de sa vie. En jouant de la musique je fais également du Butô. Je me consacre corps et âme à cet instant, tout en accompagnant le danseur. Cette musique est aussi moi. » Raphaëlle

—-

Charlotte témoignera sur ce que le Butô / Human Dance a apporté dans sa pratique musicale / scénique jusqu’à aujourd’hui – comment elle en ressent vraiment toujours et encore les « échos », en racontant son expérience avec Human Dance.

—-

Benjamin nous parlera de son expérience lors de la composition de la musique pour le spectacle « La Trace du Sable » par l’écoute de brefs extraits musicaux et partagera ses réflexions sur la musique provoquées par la rencontre avec le Butô et le travail de Human Dance, et appuyées par différentes références ( penseurs, philosophes, chercheurs).
°
—-
°
Piotr Nowotnik ne sera pas là physiquement à la conférence mais nous apporte son témoignage de New York City:

« This work of Francoise is hanging between the worlds – it isn’t purely surreal but it’s not ultra-realistic either. It draws the energy from both concepts and that what propels it the most. Similarly, with its music – there was no rulebook, no recipe and what was most important for me as a composer, it were the keywords that Francoise used to describe that world and its chapters.

The “keywords” are archetypical – they resonate with us at the very basic neuro-linguistic level and through that resonance, we can bring the most honest response from within us as an artist. So when we are working with intangible concepts, the communication of emotions, moods, auras, resonances – is much more important than rules and instructions. That’s when we appreciate the other as an artist and not just as a craftsman. »

D’autres musiciens interviendront ultérieurement.

Pour plus d’informations sur les musiciens, cliquez-ici

——————————

R e m e r c i e m e n t :

Nous remercions très chaleureusement les musiciens  qui ont participé à cette conférence et accompagné le stage. 

Pour accéder au texte écrit par Benjamin Vandenbroucke dans le cadre de cette conférence: cliquez-ici



Le 21  janvier 2017 de 13h à 15h

 » Sur les traces de Lari « 
°
Projection du film « sur les traces de Lari » un fim documentaire sur le danseur Lari Léong de Jean-Luc Depreux et Marc Lawton. En présence de Marc Lawton.
°
« Le mot danse n’existe pas. Seuls comptent les mots être et devenir. Aucun rôle n’est imposé, aucun rôle n’est fini. Ma danse est comme une rivière qui coule et qu’il faut suivre… Elle sera de plus en plus facile car je veux arriver à des créations de plus en plus simples. »
Lari Léong
°

——————————

R e m e r c i e m e n t :

Nous avons été très émus par la présence et le témoignage de Marc Lawton concernant la vie et la danse de Lari Léong, riche d’enseignement.

Témoignages de participants:

« La peur, terreur, tenter un geste, le retenir, oser… se rétracter, ouvrir un espace … revenir… oser à nouveau…toujours. « La guérison est dans le mouvement «  dit un proverbe arabe. Le Butô danse née de la catastrophe d’Hiroshima, née dans les décombres… Pas une re-naissance mais la naissance d’une nouvelle conscience, d’une pleine attention. De la perte. Il est ce rituel de l’écoute… de la manifestation de chaque battement de cœur, de chaque pulsation, chaque vibration.
La vie a voulu fleurir à nouveau et le Butô est cette écoute du plus infime jaillissement qui nous habite , nous irrigue, insaissis-sable et irrigue le monde.
« Le même fleuve de vie qui court à travers mes veines nuit et jour, court à travers le monde et danse en pulsations rythmées » Tagore
Le Butô est proche de nos catastrophes intimes, de cette folie des relevailles… Sur le petit écran où grâce à vous , nous qui n’étions pas à la projection, avons pu voir des extraits de Lari dansant. J’ai ressenti un être lumineux , de la lumière dansant en spirale… inattendu de l’eau et du feu dans leur ardeur la plus intacte… Vive… Une liberté… Tout est danse et accueilli… senti aussi une quête très rude, très essentielle, un appel et une douceur.
Passez – dansez ! de bons jours.
Merci à Marc pour ce magnifique hommage.
Catharine
°
°
Merci à Marc Lawton pour ce partage très touchant. C’était un moment émouvant, fort, très enrichissant et un vrai exemple pour chacun d’entre nous. Merci à ce grand monsieur (Marc, tout autant que Lari).
Raphaëlle
°
°

Merci encore Marc pour votre regard que vous nous avez offert. Voici deux modestes poèmes que m’ont inspirés la redécouverte de Lari.

Lari Léong…

Oiseau météore

chacune de ses cellules

réanime une étoile

Dans ses gestes

La vie a trouvé

Elle est chez elle

Hélène



Le 25 février 2017 de 13h à 15h

Rencontre et analyse des pratiques autour de ce qui est mis en jeu dans un projet artistique

Ouvert à tous et aux personnes ayant un souhait de nouvelle orientation professionnelle et/ou d’un projet personnel conceptuellement avancé.

Cet échange a pour objectif de sensibiliser aux dimensions liés à un projet artistique tant sur le plan relationnel que d’un point de vue artistique et institutionnel. Le participant pourra profiter de l’expérience de l’intervenante et des personnes présentes. Françoise Jasmin anime des entretiens collectifs et individuels d’accompagnement de projets personnels et professionnels, des ateliers sur le mouvement, développe des projets artistiques depuis plus de trente ans dans dans des lieux très variés. En passant par son expérience et en analysant ensemble les pratiques et projets de chacun nous tenterons d’éclairer et d’enrichir nos idées.



Le 18  mars 2017 de 13h à 15h

Parcours d’un musicien: Timon Nicolas
°

Entre sonorités légères de la flûte et improvisation en contexte,

Entre musique et mouvement,

Entre improvisation et Danse Butô,

les codes sont bousculés…

°

Timon NICOLAS, musicien flûtiste, trompettiste, MAO, témoignera de son expérience et de ce qui interagi dans l’accompagnement de la danse et en particulier de la danse Butô au sein de la Compagnie Human Dance.

« Les choix musicaux enregistrés émanent des danseurs. La musique a son importance, mais le danseur ne lui est pas soumis. Elle peut accompagner le danseur dans sa démarche, mais peut aussi provoquer, déranger. C’est une combinaison de deux improvisations.

Tous types d’instruments et de voix peuvent accompagner la danse Butô. Ce n’est pas une question de rythme, qu’on est souvent tenté de suivre et donc de subir. Mais toute musique enregistrée, même la valse qui est extrêmement codifiée, peut être détournée et inspirer le danseur autrement.

https://humandance.files.wordpress.com/2016/01/img_171.jpgJe joue essentiellement de la flûte et de la trompette. J’utilise divers percussions associées au travail de MAO (musique assistée par ordinateur) pour agrémenter le mouvement. L’accompagnement des danseurs est complètement interactif. La trame intentionnelle est connue par le musicien, qui l’utilise à sa manière. Il s’instaure un dialogue. Je peux suivre les mouvements du danseur, ou au contraire les influencer, renforcer la danse ou amener des réactions. Cela nous permet de bousculer les convenances. C’est une question d’échange, de confiance, de créativité et de remise en question en permanence. Cela m’a permis d’enrichir ma pratique. »

°

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Advertisements

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :