Human Dance | Françoise Jasmin

Human Dance est une association loi 1901 fondée par Françoise Jasmin en 2005 autour de plusieurs évidences :

  • l’art et la vie sont liés
  • par la connaissance du corps et de ses mouvements essentiels, nous découvrons nos potentialités et rencontrons celles des autres
  • notre société offre trop peu d’espaces et de temps pour travailler en liberté sa créativité et pour chercher une expression/communication plus authentique
  • la danse butô permet cela car elle est centrée sur cette recherche du geste vrai et ne requiert ni condition physique ni connaissances techniques particulières pour être pratiquée

Basée à Paris, dans le célèbre quartier artistique de Montparnasse, l’association Human Dance cherche à mettre à la disposition de tous des espaces de liberté et de créativité: danseurs, non danseurs, experts ou novices, artistes ou non et de toutes disciplines, personnes âgées, enfants, adolescents. Outre ces espaces de travail sur soi, dans un cadre collectif d’écoute et de respect mutuel, l’association propose également des performances et des conférences sur les rapports entre la vie et le mouvement dans des lieux aussi variés que la Maison des Pratiques Artistiques Amateurs, Association franco-japonaise de Tenri, cafés associatifs, maisons des associations, galeries, écoles, lieux touristiques, universités, centres artistiques, hôpitaux, centres culturels, centres d’animation, en fonction des occasion et du dialogue mis en place avec les responsables de lieux qui se situent dans la même démarche.

Les fondements du Butô développé à Human Dance, issus du vécu personnel de Françoise Jasmin et de sa compréhension de la vie comme essence de l’art, rejoignent sous beaucoup d’aspects la pensée d’artistes a priori aussi différents qu’Antoine Bourdelle, Kazuo et Yoshito Ohno, Lari Léong, Isadora Duncan, Frida Kahlo ou encore Frans Krajcberg. Tous ont compris cette pensée si bien décrite par Antoine Bourdelle : « L’Art est la science des mouvements de l’âme, des mouvements de la lumière, des gestes de la vie. » Ce qui démontre que l’idée du butô est universelle, indépendante d’une culture, d’une époque ou d’une forme d’expression et privilégie le talent, la générosité et l’humilité de la personne humaine.

Notre association est membre de l’aCD (Association des Chercheurs en Danse) et affiliée à la FFD (Fédération Française de Danse).

 


Françoise Jasmin

Partant de l’évidence que l’art et la vie ne font qu’un et qu’il existe une sensibilité universelle atemporelle et aculturelle, Françoise Jasmin développe un travail de recherche en danse butô à des fins artistiques, humanistes et sociales.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour découvrir plus de photos cliquez ici

Chorégraphe, psychopédagogue de formation, Françoise Jasmin a pratiqué et expérimenté de nombreux styles de danses depuis son plus jeune âge, et ce dans des lieux extrêmement variés, avant d’adopter définitivement le butô comme le mode d’expression le plus juste et le plus complet de la personne humaine.

Françoise Jasmin s’est formée principalement à l’Atelier de Paris – Carolyn Carlson, à The Place à Londres, à The London Contemporary Dance School et à la Pineapple Performing Arts School de Londres. C’est à partir de 1989 qu’elle se consacre de manière intensive au butô, lors des master class des danseurs butô Yoshito Ohno, Mazaki Iwana, Atsushi Takenouchi et Toru Iwashita. Parallèlement, elle s’imprègne de l’esprit des pratiques martiales nippones, plus particulièrement de celles de Yoshinori Kono et Kuroda Tetsuzan.

Depuis plus de trente ans maintenant, Françoise Jasmin enrichit sa démarche par des échanges permanents avec des chercheurs et praticiens de divers horizons, tant dans les sciences humaines que dans la physique ou les sciences cognitives. Cette ouverture et cette compréhension généreuse des fondements de la vie est ensuite utilement transmise tant aux élèves, aux auditeurs qu’aux spectateurs, transmission renforcée par un parcours universitaire en sciences humaines, pédagogie et accompagnement professionnel réalisé antérieurement par Françoise Jasmin et constamment réactivé.

Durant plusieurs années, Françoise Jasmin a été membre du groupe de recherche sur le surdouement: le GESPARE (Action, recherche, éducation) dirigé par Robert Pagès, directeur de Recherche au CNRS et fondateur du laboratoire de Psychologie Sociale. Cette expérience lui a permis, entre autres, de prendre conscience de la nécessité de reconsidérer son rapport au temps et à l’espace pour mettre à jour son potentiel.

Lire le portrait de Françoise Jasmin par :

Laurent Sounack –  cliquez ici

Alice Afanasenko cliquez ici

Découvrir la page des créations de Françoise Jasmin –  cliquez ici

Télécharger un pdf reprenant les créations de Françoise Jasmin – cliquez ici

Enregistrer

Enregistrer

One response

19 03 2010
Daniel Hasetsu El Ghozi

Je suis intervenu sur radio ici et maintenant je suis joueur de shakuhachi
et j ai apprécié la façon dont vous avez parlé de votre Art… et j aimerais vous rencontrer
merci de votre réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :