Formation visant l’obtention du Certificat International du Conseil International de la Danse CID / UNESCO

19 12 2018

L’Ecole de danse Butô Human Dance, Membre du CID partenaire officiel de l ‘UNESCO, a le plaisir de vous proposer un dispositif de formation en danse Butô visant l’obtention du Certificat International du Conseil International de la Danse (CID)*, UNESCO.

Les stages sont animés par Françoise Jasmin, artiste Butô, chorégraphe et psycho pédagogue.

cid_logo_final_ light blue simple

 

*Le CID est une organisation mondiale non-gouvernementale en relations formelles de consultation avec l’UNESCO.

 

 

 

Modalités pour la Certification Internationale de Formation en Danse Butô :

Module I :

  • Le module est de 150 heures : stages de WE ou de semaine “sur mesure”.
  • A l’issue des 150 heures, le stagiaire* présente une création personnelle courte pour validation.

 

Modules I et II :

  • Il y a la possibilité de participer à un module II et III jusqu’à 450 heures qui permettent d’acquérir les bases fondamentales de la transmission de la danse Butô selon la pédagogie Human Dance ainsi que les bases du processus de création spécifique à la Compagnie Human Dance.

 

Le CID émet un certificat sur papier parchemin, valide mondialement. L’école délivre le certificat au stagiaire en présence des représentants du CID.

 

*Les stagiaires certifiés apparaissent sur le site web du CID et sont membres du CID.

Pour plus d’informations, veuillez nous contacter par mail ou bien par téléphone :

contact@humandance.com ou 09 73 60 53 98

Publicités




Performance de danse Butô en parallèle d’un atelier dessin et modelage – Échange avec le public | Musée Antoine Bourdelle | Hall des Plâtres | Paris Montparnasse | 19 Janvier 2019 à 13h30 et 15h30|

14 12 2018

 

Crédit photo Human Dance

 

>> Artistes

Avec Françoise Jasmin, artiste Butô, accompagnée par Emiko Minakuchi, pianiste.

Une composition musicale de Piotr Nowotnik et une improvisation interprétées par Emiko Minakuchi.

————-

>> Contexte et Proposition :

Notre proposition fait à la fois écho à l’exposition actuelle au sein du Musée Antoine Bourdelle, au “Japonismes 2018 : les âmes en résonance”, à la Danse et à la question fondamentale de la transmission plus que jamais d’actualité et universelle.

Dans le cadre de l’exposition ‘Transmission Transgression” et en parallèle de l’atelier de dessin dirigé par Aleth Morio nous vous proposons donc :

 

Un échange sur les fondements de la danse Butô et son lien avec l’oeuvre d’Antoine Bourdelle en particulier sur le thème de la transmission et de la transgression.

L’échange avec le public permet d’approcher en particulier le mode pédagogique à la fois libératoire, structurant et forcément en lien avec la nature sur lequel Antoine Bourdelle appuie son enseignement.

Nous retrouvons également cet état d’esprit chez la danseuse Isadora Duncan ainsi que dans la danse Butô originaire du Japon.

 

Une performance comme modèle vivant, cher à Antoine Bourdelle.

La performance prend sa source dans le bas reliefs “Apollon et les Neuf Muses” d’Antoine Bourdelle réalisé pour la façade des Champs Elysées.

« Les figures féminines qui rythment la frise centrale – Apollon et sa méditation et Les Muses – empruntent leur libre expressivité à celle qui révolutionna la pratique de la danse et qui devait marquer de manière indélébile et récurrente l’œuvre de Bourdelle : Isadora Duncan. «Toutes mes Muses au théâtre sont des gestes saisis durant l’envol d’Isadora. Elle fut là ma principale source (…) » (extrait du site officiel)

La question de la métamorphose comme rythme du mouvement naturel c’est à dire comme mouvement fondamental d’adaptation à l’environnement, est prédominant dans la danse Butô.

Quelques citations qui sous-tendent la performance :

“Lorsque la grande Isadora a dansé devant moi trente ans de ma vie regardaient tous les grands chefs d’oeuvre humains s’animer soudain dans ses plans ordonnés du dedans par l’élan de l’âme” Antoine Bourdelle

Il faut que ce soit “le mur lui-même qui par endroits désignés, en bon ordre, semble s’émouvoir en figures humaines” Antoine Bourdelle

“Dans mon art, je n’ai pas du tout copié, comme on le croit, les figures des vases grecs, des frises ou des peintures. J’ai appris d’eux à regarder la nature , et lorsque certains de mes mouvements rappellent des gestes aperçus sur des oeuvres d’art, c’est uniquement parce qu’ils sont puisés comme eux, à la grande source naturelle” Isadora Duncan

 

————-

>>  Déroulement :

Deux sessions de 45 mn chacune (échange et performance) avec une pause de 30 mn entre les deux durant l’atelier de dessin et modelage.

L’ entrée est GRATUITE pour les performances.

Si vous souhaitez participer à l’atelier dessin :

Les personnes souhaitant participer à l’atelier dessin et modelage doivent s’inscrire par mail ou téléphone auprès du service des publics au Musée Bourdelle :

01 84 82 14 55 et EPPM-bourdelle.reservations@paris.fr

Le tarif pour l’activité de dessin/modelage est de 10€ plein tarif et 8€ Tarif réduit.

 

————-

>> Date de représentation et horaires :

Le Samedi 19 janvier 2019 à 13h30 et à 15h30

————-

>> Lieu :

Musée Antoine Bourdelle

Hall des Plâtres

 

www.bourdelle.paris.fr/fr/activités/danse-et-dessin

 

 

Crédit Photo Raphaëlle Jasmin

 

 

signature cie Human Dance

Bourdelle Museum

 

ÉçÉS2çsëgÅ@_Combinasion_type_b_Basic_Type_B

Dans le cadre du « Progamme Associés Japonismes »

 





3 12 2018

Pianiste, Emiko Minakuchi accompagne des performances de la Compagnie Human Dance.

Emiko Minakuchi est née à Yokohama (Japon)
où elle commence à apprendre le piano à l’âge de quatre ans. Elle étudie la musique et le piano classique à l’Université Musashino de Tokyo. Emiko Minakuchi découvre le jazz et l’improvisation un peu par hasard à travers la pianiste Junko Onishi. Un concert de Michel Petrucciani au Tôkyô Blue Note la décide, bien que ne connaissant pas un mot de français à émigrer à Paris où elle poursuit ses études sous la conduite d’Olivier Hutman (piano) et de Jean Gobinet (arrangement, écriture) puis avec le pianiste et compositeur Antoine Hervé. Son parcours professionnel la conduit à contribuer à diverses formations de jazz, Après y avoir été élève, elle enseigne le piano à l’école de jazz ARPEJ depuis 2003. Emiko forme en octobre 2003 son trio composé de jeunes et brillants musiciens, Hugo Céchosz (contrebasse et basse électrique) et Francesco Pastacaldi (batterie). Ce trio joue les compositions originales, à la fois aériennes et pleines d’énergie, très empreintes des racines japonaises d’Emiko Minakuchi. Le premier album « KOKOLO » est sorti en septembre 2005. Une vidéo du concert organisé pour l’occasion est diffusée sur la chaîne musicale MEZZO. Concerts du trio dans divers festivals en France (Jazz à Oloron, Rhino Jazz Festival, Jazz Sous Les Pommiers à Coutances,…), à l’ambassade du Japon à Paris, à la Maison de la Culture du Japon à Paris, également en Israël (Zappa Club de Tel Aviv). Son deuxième album « MEI », produit par Musica Guild, avec Hugo Céchosz (contrebasse) et Elie Duris (batterie) sort en 2009.





Spectacle Au FIL du NÔ et du BUTÔ | Le Vendredi 23 Novembre 2018 à 20h30 | Criel Scène Municipale  » L’ Abribus  » | Criel sur Mer

9 10 2018
Spectacle figurant dans le “Programme associé Japonismes 2018” –

Au Fil du Nô et du Butô

Monologue à deux voix, entre tradition et modernité

 

avec Françoise Jasmin et Kiyoshi Kawara

Création de Danse Butô – Musique Théâtre Nô

Spectacle Franco-Japonais

 

La représentation sera suivie d’un stage de danse Butô et de sensibilisation au Tsuzumi  le samedi 24 Novembre à 10h à 13h à l’Abribus.

39-IE-161118_CMJN_20181116_S830118

Crédit photo Raphaëlle Jasmin

 

Durée :  environ 1h (spectacle) et  échange avec les artistes

 

De la Création du monde à sa destruction, de la naissance à la mort, de la femme à toute l’humanité, la compagnie de Butô, Human Dance, vous convie à un voyage esthétique au fil du Nô.

Au rythme du chant Nô et du tambour Kotsuzumi, Shité, la Femme protagoniste unique du Nô, célèbrera la vie sous tous ses aspects au travers d’une dizaine de tableaux différents.

Évoluant entre Vide et Plein, à cheval entre Orient et Occident, Kyoshi Kawara et Françoise Jasmin, le cœur à l’unisson, offrent un spectacle unique, sans cesse renouvelé, une ballade poétique aux origines de la Musique, de la Danse et de l’Art.

 

 

Programme :


Article de l’agence journalistique JIJI PRESS  de Tokyo / The JAPAN NEWS

Article de presse JAPON INFO

Interview Friendly Radio

Témoignages de spectateurs

————-

Auteure, Chorégraphe et Interprète danse Butô  : Françoise Jasmin

 Interprète Tsuzumi et chant Utai du Théâtre Nô  : Kiyoshi Kawara

Compositeur musique du tableau burlesque  : François Rossignol 

 

————-

Régie : Equipe technique de l’Abribus

————-

Costumes : Kimonos authentiques du Japon (Kanazawa)

 

————-

>> Dates de représentation :

Le Vendredi 23 Novembre 2018 à 20h30 

————-

>> Lieu :

Criel Scène Municipale « L’Abribus »

Rue de la libération

76910 Criel sur Mer

 

Résultat de recherche d'images pour "labribus criel sur mer"

————-

>> Réservations 02 35 50 51 20

————-

>> Contact :

Compagnie Human Dance

Contact : contact@humandance.com

Tél : 09 73 60 53 98 

————-

Françoise Jasmin

Chorégraphe, danseuse et psycho pédagogue, Françoise Jasmin s’est formée à plusieurs styles de danse à Montpellier à EPSEDANSE- Ecole Supérieure d’Enseignement de la danse avec Anne-Marie Porras, à l’Atelier de Paris – Carolyn Carlson, à The Place – The London Contemporary Dance School- et à The Pineapple – Performing Arts School à Londres. C’est à partir de 1989 qu’elle se consacre de manière intensive au Butô, principalement lors des master class des danseurs Butô Yoshito Ohno et Toru Iwashita. Parallèlement, elle s’imprègne de l’esprit des pratiques martiales nippones, plus particulièrement de celles de Yoshinori Kono et Kuroda Tetsuzan. Originaire du Sud de la France, elle est également très influencée par le Flamenco; Françoise Jasmin crée l’École de danse Butô Human Dance en 2005 et y anime des ateliers, des stages et des conférences et y conçoit ses créations. Depuis plus de trente ans maintenant, Françoise enrichit sa démarche par des échanges permanents avec des artistes, des chercheurs et praticiens de divers horizons et développe un travail de recherche en danse Butô ainsi qu’en sciences humaines.

Kiyoshi Kawara

Né à Kanazawa au Japon en 1954. En 1961, à l’âge de 8 ans, il commence à apprendre le chant du Nô dans l’école Hôcho auprès du Maître Shoji Sano. En 1962, il fait ses débuts sur scène dans des rôles d’enfant dans plusieurs pièces, dont « Miidera », « Funabenkei », « Hyakuman » etc. En 1978, il commence à étudier le kotsuzumi (petit tambour d’épaule) auprès du Maître Yukihide Sumikoma. En 1983, il obtient le titre de « professeur de l’école Hosyo » et se met à enseigner et former des futurs shités (acteur-danseur du nô). En 1985, il passe du rôle de shité à celui de musicien et devient interprète de kotsuzumi. Il participe aux représentations du Théâtre nô comme musicien. En 1989, il est désigné « successeur des Arts traditionnels de la catégorie de Nô » par la ville de Kanazawa. Il est ensuite admis à être membre officiel de l’association des interprètes de Nô et devient interprète professionnel indépendant de Kotsuzumi. Dès lors, il participe régulièrement aux représentations de théâtre de Nô à Kanazawa et dans la région Hokuriku du Japon. A ce jour, il a joué plus de 100 pièces. En 2014, il crée un groupe « Réunion de Hyakumangoku-nô » pour la promotion et l’enseignement du Nô.

Suivez la Compagnie sur  facebook 

                  

logo abribus

 

logo criel 2017ÉçÉS2çsëgÅ@_Combinasion_type_b_Basic_Type_B
   .

 

image001                           signature cie Human Dance

 

 

 

 

 

 





8 10 2018

Kiyoshi Kawara

Musicien, compositeur et interprète de musique du Théâtre Nô, Professeur Invité à l’Université de Kanazawa et Docteur en études Socio-Ecologiques.

 

P1330526

 

Né à Kanazawa au Japon en 1954. En 1961, à l’âge de 8 ans, il commence à apprendre le chant du Nô dans l’école Hôcho auprès du Maître Shoji Sano. En 1962, il fait ses débuts sur scène dans des rôles d’enfant dans plusieurs pièces dont « Miidera », « Funabenkei », « Hyakuman » etc. En 1978, il commence à étudier le kotsuzumi (petit tambour d’épaule) auprès du Maître Yukihide Sumikoma. En 1983, il obtient le titre de « professeur de l’école Hosyo » et se met à enseigner et former des futurs shités (acteur-danseur du nô). En 1985, il se convertit de shité à la musique et devient interprète de kotsuzumi et participe aux représentations du nô comme musicien. En 1989 il est désigné « successeur des Arts traditionnels de la catégorie de Nô » par la ville de Kanazawa. Il est ensuite admis à être membre officiel de l’association des interprètes de Nô et devient interprète professionnel indépendant de Kotsuzumi. Dès lors, il participe régulièrement aux représentations de théâtre de Nô à Kanazawa et dans la région Hokuriku du Japon. Jusqu’à présent, il a joué plus de 100 pièces. En 2014, il crée un groupe « Réunion de Hyakumangoku-nô » pour la promotion et l’enseignement du Nô auprès des citadins et touristes.





8 10 2018

François Rossignol

 

Musicien, compositeur et producteur , François Rossignol compose pour la création « Au fil du Nô et du Butô » de la Compagnie Human Dance.

 

 

photo F Rossignol

 

Né en 1968 à Chambly en banlieue de Montréal, il grandit dans un milieu familial où la musique occupe une place importante. Dès l’âge de sept ans il fait ses premiers arrangements musicaux et signe ses premières esquisses musicales. À 17 ans il s’inscrit au conservatoire de Musique du Québec pour ensuite bifurquer à l’école Vincent d’Indy. Suivront Collèges et Universités desquels il aboutira enseignant à l’institution privée du conservatoire de Musique du Québec, poste qu’il occupera durant neuf ans. Avec un catalogue se chiffrant dans les milliers d’œuvres, Rossignol compte maintenant parmi les compositeurs les plus prolifiques au Québec. Il figure aussi au générique de plusieurs films qui se sont démarqués entre autres au Festival de Cannes, Aubagne, Halifax et Huston. Son travail pour le théâtre Québécois figure régulièrement parmi les plus remarqués du domaine. En plus d’œuvrer dans le théâtre et le théâtre de danse, il se concentre sur son propre répertoire en explorant de nouvelles manières et approches compositionnelles musicales.





Stages et conférence / échanges culturels : danse Butô et sensibilisation au Théâtre Nô à Kanazawa au Japon – Samedi 20 Avril, Dimanche 21 Avril et Lundi 29 Avril 2019

29 09 2018

Avec Kiyoshi Kawara et Françoise Jasmin Traductrice : Natsuko Yamazaki

 

Crédit Photo Benjamin Chauvet


 

 

>> Thèmes :

Approche de l’origine de la danse Butô, des fondamentaux de cette danse selon la pédagogie Human Dance et des points de rencontre avec l’état d’esprit mis en oeuvre dans le  Théâtre Nô.

Proposition de mouvements sur des thèmes issus de situations d’adaptation familières à tous, recherche d’un état de corps plus libre et sincère.

Sensibilisation au Théâtre Nô et à sa musique.

>> Dates : 

Les 20, 21 et 29 Avril 2019 (Journée Internationale de la Danse)

Durant la journée du 29 Avril, précédant la sensibilisation à la danse Butô et l’échange avec le public, seront proposés une cérémonie shinto, puis une représentation rare de théâtre Nô (Hokina) joué par une grand maître et accompagné de 3 Tsuzumi ainsi qu’un stage de yoga.

Le 1er Mai : Portes Ouvertes du studio de 8h30 à 17h (visite du studio, conférence dansée avec Françoise Jasmin interviewée par Kiyoshi Kawara, échange autour d’un thé et gâteaux)

Visite des sites culturels de la Ville de Kanazawa

>> Horaires :

Après-midi

>> Lieu :

Studio de la Maison de Kanazawa

4-21 konohanamachi kanazawa Japon 
Téléphone  +81 76 224 0775   

Ces échanges culturels (France / Japon) sont ouverts à tous et libre d’accès.

 

 

Crédit Photo Kiyoshi Kawara

 

 

– Kanazawa est située à 2h30 de Tokyo en shinkansen – Kanazawa, Japon

 

Résultat de recherche d'images pour "kanazawa photo"

>> Logement  :

Guest House OFF Kanazawa proche du studio

>> Pour se déplacer à l’intérieur du Japon :

www.japan-rail-pass.fr

> >Pour aller au Japon :

www.skyscanner.fr

>> Contact :

Contact@humandance.com / +33 (0) 9 73 60 53 98 ou 06 61 14 46 18

 

 

image001      logo-HumanDance_black