Conférences en collaboration avec AUDIENS | 2014-2015

9 07 2014

 

Françoise Jasmin, chorégraphe et psychologue, propose tout au long de l’année des Conférences participatives et des Conférences ateliers au sein d’Audiens (groupe AUDIENS-Protection sociale pour l’audiovisuel, la communication, la presse et le spectacle).

Toutes les sujets des conférences sont des portes d’entrée indispensables pour comprendre la pédagogie en danse Butô de Human Dance.

°

>Horaire: 14h

>Participation : 15 euros et 10 euros (adhérents AUDIENS)

>Lieu : Villa Modigliani – 13 rue Delambre – Paris 14ème

Métro : Edgar Quinet/ Vavin/ Montparnasse

>Inscription : Cécile Prévost, responsable ABC AUDIENS

01 73 17 32 71 / cecile.prevost@audiens.org

°


°

JEUDI 12 FEVRIER 2015 : « Equilibre » vous avez dit « équilibre » ?

Etat de quelqu’un qui maîtrise sa position et ses mouvements, l’équilibre ne peut être que précaire par définition. La vie nous demande à tout moment de réajuster notre attitude, notre mouvement, à notre environnement naturel, humain et matériel.

Or nous sommes tous plus ou moins consciemment des équilibristes qui mesurons l’importance de la vie. C’est grâce à cette capacité que notre corps-esprit peut développer une puissance d’adaptation hors du commun. Seules les situations qui n’en valent pas la peine créent un déséquilibre et nous mettent en danger. C’est cette manière de penser propre au butô que nous essaierons de comprendre et de mettre en pratique : « L’homme est un être maintenu debout par un fil qui se donne tout entier à la vie », dit le grand danseur Hijikata.

Nous verrons comment la mesure du juste milieu permet de retrouver un équilibre dans les corps et dans les esprits et que ce qui peut apparaître comme une fragilité (le déséquilibre) peut être une ressource pour une plus grande force physique et mentale à partir notamment d’un travail sur la marche : « Marcher, c’est retrouver son instinct primitif, sa place et sa vraie position, son équilibre mental et physique. C’est aller avec soi, sans autre recours que ses jambes et sa tête. Sans autre moteur que celui du coeur, celui du moral. » Jacques Lanzmann

 °

JEUDI 12 MARS 2015 : « Le temps passe… Qu’en est il de la mémoire ? »

Partons de cette définition : La mémoire est l’aptitude à conserver et à restituer des choses passées. C’est aussi la représentation du passé sous une forme mentale. Nos souvenirs, ce qui construit notre identité et notre personnalité. Ce qui nous permet, tout simplement, de vivre, car possibilité d’acquérir des apprentissages.
A moins que le bonheur, comme le pense Ingrid Bergman, ne soit d’avoir une bonne santé et une mauvaise mémoire ? N’avons-nous pas aussi une belle et grande aptitude à mettre de côté les choses inutiles pour aller vers les choses essentielles, nécessaires, transmissibles et réellement dignes d’intérêt ? A l’heure de la mémoire et du stockage numériques, ne devrions-nous pas devenir des économes de l’esprit pour aller vers une belle vie, plus lucide ?
Et si cette aptitude consciente ne se développe pas ou s’amenuise avec le temps, n’est-ce pas la mémoire du corps qui prendra le dessus, la mémoire du coeur, sur la mémoire du cerveau, cause de bien des maux…?

 °

 MARDI 14 AVRIL 2015  : « Qu’est-ce que la sagesse ? »

« Le sage n’est pas celui qui sait beaucoup de choses, mais celui qui voit leur juste mesure. » Platon

Partons de cette définition : La mémoire est l’aptitude à conserver et à restituer des choses passées. C’est aussi la représentation du passé sous une forme mentale. Nos souvenirs, ce qui construit notre identité et notre personnalité. Ce qui nous permet, tout simplement, de vivre, car possibilité d’acquérir des apprentissages.
A moins que le bonheur, comme le pense Ingrid Bergman, ne soit d’avoir une bonne santé et une mauvaise mémoire ? N’avons-nous pas aussi une belle et grande aptitude à mettre de côté les choses inutiles pour aller vers les choses essentielles, nécessaires, transmissibles et réellement dignes d’intérêt ? A l’heure de la mémoire et du stockage numériques, ne devrions-nous pas devenir des économes de l’esprit pour aller vers une belle vie, plus lucide ?
Et si cette aptitude consciente ne se développe pas ou s’amenuise avec le temps, n’est-ce pas la mémoire du corps qui prendra le dessus, la mémoire du coeur, sur la mémoire du cerveau, cause de bien des maux…?

°

MARDI 19 MAI 2015 : « Du geste à la parole: comment transmettre avec sincérité ? »

  « L’attitude est le pinceau de l’esprit. Elle colore toutes les situations. » Alexander Lockart

 °

MARDI 23 JUIN 2015 :  » Quoi et comment transmettre aux générations futures? « 

 «Une société atteint la grandeur lorsque les anciens plantent des arbres en sachant qu’ils ne profiteront jamais de leur ombre» Proverbe Grec

Logo Audiens

Advertisements

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :